Les déserts

Le tour des Ergs Chebbi et Znaigui
5 jours de marche (5 à 7h par jour selon la température...)
Accompagnement par des chameliers


A l'est du Djebel SAHRO, à l'écart des circuits classiques, cette randonnée permet de découvrir le désert dans son infini et sa diversité. Les dunes aux courbes délicates, véritables sculptures mouvantes dont les couleurs, selon l'intensité de la lumière, varient du blanc à l'orange en passant par le rose, le jaune et l'ocre. Les plateaux arides, caillouteux, à l'aspect lunaire, dont les roches au soleil couchant sont comme des lames de couteaux. L’Erg et le Reg …
Là ou l'eau miraculeusement surgit les hommes qui habitent ce paysage accueillent les marcheurs. Ils sont artisans, cultivateurs dans les oasis ou pasteurs avec leurs troupeaux rassemblés autour des puits.

Les tamaris géants ou les palmiers prodiguent leur ombre à la halte de midi.
 Les vues magnifiques récompensent les ascensions dans le sable, suivies de glissades dans les pentes. Les enfants ont pour eux un tas de sable géant !
 Géodes et fossiles font le bonheur des géologues.

Jour 1      Arrivée à OUARZAZATE. Nuit à l'hôtel.

Jour 2      Petit déjeuner sur la terrasse au soleil. Chargement des minibus et départ pour 6 h de route dans la vallée du DADES vers MERZOUGA. Nous dépassons EL-KELAA, M'GOUNA et BOUMALNE, et longeons au sud le DJEBEL SAHRO. Déjeuner à midi à TINERHIR sous les palmiers. La route continue vers ERFOUD puis RISSANI. De là, une heure de piste jusqu’à MERZOUGA au soleil couchant. A TA NAMOUST, nous retrouvons les chameliers. Dîner et nuit chez l'habitant ou sous tentes aux pieds de l’Erg.

Jour 3      Lever avec le soleil. Petit déjeuner. Les chameliers chargent les dromadaires. Départ vers 8 h. Nous traversons la pointe sud du massif. Au fil des heures le sable change de couleur, se charge de cailloux. Ascension du GUELB en NAS jusqu'à un plateau lunaire. Halte vers 11 h à l'ombre d'un tamaris.
Repas et sieste. L'après midi, traversée du plateau en direction de L'Erg ZNAIGUI. Ascension du DJEBEL DEBBOUAÂ. Bivouac près d'un puits dans un cirque majestueux fermé de dunes.

Jour 4      Marche dans les dunes le matin. Chacun à son envie, y trace son itinéraire sur les crêtes. Descente sur la face Est de l’Erg pour aborder le plat en direction de DOUAR BEG'A : terre craquelée, chapelets de coloquintes, touffes de cramcram, minuscules champs verts dans le lit asséché de l’oued. Sur l’autre rive, à la lisière d’un plateau : le village de terre. Halte à midi près d’un puits sous un tamaris. Discrets petits vendeurs de pierres avec leur étal. Puis marche sur le plateau rocailleux, ascension du DJEBEL BEG'A. Les reliefs de sable, sur les pentes de ses pics rocheux rappellent ceux de la neige. Descente sur un trésor éparpillé de fossiles. Campement au pied du DJEBEL.      

Jour 5      23 km de marche horizontale sur le reg qui sépare les deux Ergs. Dans ce décor austère chaque pierre est une œuvre d’art, comme sculptée. Halte à midi près d’un tertre d’où l’on voit, derrière nous, le plateau algérien et le DJEBEL BEG’A, et devant nous la muraille dressée en draperies colorées de l’Erg CHEBBI. En fin d’après-midi le puits, sur le flanc Est de l’Erg offre une douche bienfaisante.

Jour 6      Ascension d’une haute dune (150 m) puis succession de vallonnements sur la partie haute du massif. Bivouac sur une vaste aire de « pâturage ». Quelques buissons permettent de faire un feu le soir. Des sommets des dunes environnantes la vue est infinie dans les magnifiques lueurs du crépuscule et de l’aube.

Jour 7      De pâturages en pâturages… Quelques biquettes bêlent aux abords des tentes des pasteurs nomades. Arrondi parfait des contours d’un palmier solitaire…
Ultime ascension dans le sable et ultime regard qui s’emplit d’immensité avant la descente vers le retour à la civilisation. Campement dans un labyrinthe de mini dunes et surfaces planes caillouteuses, à proximité d’un oued et d’un village.

Jour 8      Nous plions le camp. Les 4x4 arrivent pour tout charger et nous emmener vers RISSANI puis ERFOUD. A TINERHIR nous bifurquons dans les gorges du TODRA. La route s'élève et offre une belle vue sur les palmeraies et les casbahs. Au débouchée des gorges, BOUMALNE et la vallée du DADES qui nous ramène vers OUARZAZATE. Hôtel à OUARZAZATE.

Jour 9      Retour en France.


PERIODE : Fin octobre au 20 Avril



les dunes de Merzouga

Autour de Zagora




Aucun commentaire:

Publier un commentaire